• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Fergus

sur Mes chroniques italiennes 1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 4 mai 20:04

Bonjour, Jean J. MOUROT

Vous avez raison sur les « dialettis ». Mais tous avaient une même origine, ce qui facilitait la compréhension dès lors que l’on ne se refermait pas sur son pré carré linguistique.

A cet égard, l’Auvergnat que je suis sait à quel point les dialectes de langue d’oc — présumés si différents qu’un natif de Rodez prétend ne pas comprendre un patoisant de Cahors  sont en réalité assez proches pour des échanges fructueux entre gens de bonne volonté. En Auvergne, quand j’étais jeune on se remémorait même les échanges commerciaux des anciens avec l’Espagne, facilités, disait-on, par... la proximité des langues ! 

Et dernièrement, j’ai fait écouter des chants napolitains (cf. Formidable NCCP : tout le soleil du sud de l’Italie !) à un ami originaire d’un village lombard. Il a certes buté sur quelques mots et des idiomes spécifiques à la Campanie, mais il a bien compris le sens des chansons et l’humour qui se dégage de certaines.

Cela dit, il se trouve encore des gens pour affirmer sans rire que l’on ne se comprend pas à 50 km de distance en Bretagne. Forcément, ici l’on dit coat et men pour bois et pierre alors que là c’est plutôt coet et mein.  smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès