• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jean De Songy

sur Jean-Claude Juncker : « Dès le début, j'étais contre le fédéralisme européen... ». Et ben voyons ! Il a oublié le CIFE !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jean De Songy 6 mai 2019 13:41

« L’euro est un billet de Monopoly, sans date, sans lieu ni devise, illustration fantomatique d’un no man’s land incorporel. Le dollar incarne une mémoire et un territoire avec une géographique (des sites), une généalogie (les Pères fondateurs) et une métaphysique (In God We Trust). L’euro ne nous raconte aucune histoire, paysage ou transcendance. » Régis Debray

 

« Au cinquième siècle, on attendant le Christ, c’est l’Église qui est venue. Au vingtième, on attendait Érasme, c’est M. Moscovici qui est arrivé. »  Régis Debray

 

« Quand j’entends le mot UE, je sors mon oreiller. » Waffen BB (bobo branleur de combat) 

 

« Toute nation est divisée et vit de l’être » remarque Fernand Braudel. Mais Boobaland n’est plus nation, et UE ne sera jamais empire, juste colonie-troupeau de gogochons multiethniqués à dépecer. Divide et impera savent les propriétaires.

 

« George Orwell ne supportait pas l’idée qu’un Anglais puisse écouter le God Save the King sans se mettre au garde-à-vous. Nous craindrions, nous, pour la santé mentale d’un passant se figeant sur le trottoir à l’écoute de L’Hymne à la Joie. » Régis Debray 

 

« On a beau se répéter, par ailleurs, que l’union fait la force et qu’il faut avoir la taille pour peser, force est d’admettre que la recherche du plus grand dénominateur commun peut, au-delà de six ou douze partenaires, affaiblir les forts et qu’une addition fait une pesanteur de plus, quand c’est l’agilité, l’atout maître dans la bagarre, non la taille (Singapour, Israël, le Qatar ou la Suisse en témoigne). » Régis Debray


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès