• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JC_Lavau

sur Parade de la Victoire 2019 et défilé du Régiment Immortel à Donetsk


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 15:57

@skirlet. N’est-ce pas ?
Grosse antinomie entre les besoins des miloufs, et les obsessions des randonneurs snobs et coupeurs de grammes en quatre. Le randonneur snob fera un grand détour pour contourner les broussailles qui déchireraient son sac ultra-léger et si fin. Le milouf qui jouerait à ça risque fort de ne pas en revenir, ou a minima est sûr de ne rien réussir de sa mission.

Je ne suis pas très snob, mais assez vieux, d’âge tamalou. Aussi il y a une bâche de qualité militaire de 195 x 205 cm, que je n’ai encore jamais emportée sur le terrain : 1100 g ; pourtant elle pourrait servir d’abri bas, assez furtif, voire de hamac rudimentaire avec son toit minimal. Pourrait... Idem des bashas de l’armée de sa gracieuse majesté, j’admire leurs renforts de sangles, la forces des oeillets, le siliconage de la faîtière : l’un me sert à abriter mon séjour du soleil d’été, et il est assez fort pour résister aux coups de vent, mais en rando j’emporte plus grand pour moins de poids. 
 http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1856.msg5150.html#msg5150
Aussi le couteau me sert à éradiquer toutes les ronces qui pourraient venir en contact du fin tissu. Alors que pour le semi-furtif, le couteau lui sert à tailler des sardines en bois, qu’il abandonnera sans remord.

Au Donbass, les tireurs au fusil anti-char n’ont en défensive que les contraintes de la semi-furtivité, tant qu’ils ne sont pas en terrain ennemi. La contrainte est qu’ils ne soient pas détectés en mouvement, avant de prendre leur poste de tir d’arrêt.
L’incursion commando pose de tous autres problèmes.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès