• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mohammed MADJOUR

sur Rejet de la démocratie représentative en Algérie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 juin 17:15

Tout ce qui arrive aujourd’hui est de la faute des journalistes pollueurs et manipulateurs ! C’est pour contourner la TRANSITION que j’ai préconisée dès le premier mandat de BOUTEFLIKA et parce qu’il avaient vu et compris que le processus était inévitable et incontournable qu’ils avaient alors décidé de boycotter tous mes écrits. Sans compter qu’ils se sont donnés honteusement au plagiat, les Internautes en sont témoins ! Le monde entier avait assisté au mois d’avril dernier aux calculs hypocrites et opportunistes des journalistes qui avaient choisi leur camp et leur candidat en vue des élections à la fin du 4e mandat de BOUTEFLIKA. Les journalistes avaient fait la promotion du candidat du clan qui voulait détrôner l’autre clan déjà au pouvoir... 

Ce sont ces mêmes journalistes qui ont chauffé et manipulé la population depuis le trou du calendrier « 22 février » ...Comme si une idée pouvait naître et remuer instantanément tout un peuple ! Les journalistes hypocrites font croire que la TRANSITION est née le « 22 février 2019 » alors qu’ils avaient lu tous mes écrits depuis 2007 !!!

Les journalistes ont réussi à bousiller le pays et à le basculer officiellement vers la situation d’aujourd’hui qui est un vide juridique et un néant constitutionnel. Il faut dire que le niveau des responsables des Institutions est très bas, ainsi le chef d’Etat Major s’est laissé entraîner par les racontars des journalistes et avait décidé là où il ne devait pas le faire. L’armée avait écarté Bouteflikja alors que la décision revenait au Conseil constitutionnel et au parlement. Mais l’ayant fait quand même, l’armée aurait du prendre le pouvoir comme cela arrive exceptionnellement dans tous les pays.

C’est donc l’armée qui est totalement responsable de la situation insolite pour avoir suivi le jeu malsain des journalistes manipulateurs : LES JOURNALISTES SONT AUJOURD’HUI LE PLUS GRAND FLÉAU DE L’HUMANITÉ !


L’Algérie est globalement un pays hors la loi, les derniers bricolages et les décisions aléatoires prises par un pouvoir sans nom ne font que compliquer une situation déjà gravissime...

Il n y a pas une autre solution : https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/la-transition-est-aujourdhui-possible/3337399209618802/


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès