• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Eric F

sur Les passoires thermiques


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eric F Eric F 12 juin 10:46

@Et hop !
Ramener la consommation par personne. Quid en cas de garde alternée, d’enfants pensionnaires pendant la semaine, de vieux parents hébergés l’hiver, etc. On entre dans une complexité administrative du même ordre que la question de noter la pénibilité du travail, l’intention est louable, mais la mise en oeuvre irréaliste.
Par contre le problème relevé dans l’article reste pertinent, un logement de petite taille consomme moins qu’un logement de grande taille, peut-être faudrait-il « pondérer » la note en introduisant un coefficient correcteur de superficie.
Par contre, ce serait une aberration de prendre en compte la note d’isolation pour autre chose que le vente et la location, par exemple pour la taxe foncière, car comme certains en ont donné l’exemple, un grand logement peut être partiellement chauffé en se repliant l’hiver dans moins de pièces (ce que nous faisons également dans ma famille).
Surtout, il y a un critère majeur, qu’évoque l’auteur en parlant de « rebond », c’est la température de chauffage : le même logement chauffé à 22° consommera considérablement plus que chauffé à 18° (et 16° dans les chambres). On voit parfois des séquence à la télé de gens se plaignant de leur facture de chauffage, mais en manches courtes dans l’appartement au cœur de l’hiver. La facturation individuelle en immeuble fait chuter la consommation globale de manière spectaculaire.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès