• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Sparker

sur Après les élections européennes, partie 4 : lettre ouverte aux militants de l'UPR


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sparker Sparker 18 juin 14:57

@GrandGuignol

a) Rupture avec l’Union Européenne du grand capital

La première décision d’un gouvernement de salut national et populaire doit être la dénonciation de tous les traités supranationaux d’intégration capitaliste européenne (Maastricht, Amsterdam, Nice, Lisbonne, etc). Cela implique l’abandon de l’Euro, le retour à une monnaie nationale et la reconstitution des outils de l’indépendance économique. La « dette » de la France à l’égard des marchés financiers et des banques sera annulée en prenant soin cependant de distinguer entre les petits et les gros porteurs d’obligations. Un strict contrôle des changes sera instauré. Au lieu de multiplier les vexations contre les travailleurs immigrés, le gouvernement populaire taxera lourdement les privilégiés qui tenteraient de spéculer contre la monnaie nationale et d’exporter leur fortune pour échapper à l’impôt.

Donc le PRCF pense que l’Art 50 n’est pas nécessaire, que la dénonciation suffit.

Donc ce n’est que sur la stratégie de l’art50 que vous buttez ? c’est pire qu’à gauche, eux qui ont des idées plus tranchée sur la sortie ou non.

Ca fait pas trop urgence ou salut national, quand la maison brûle on demande pas aux pompiers de connaitre le code de la route.

Ben non le rapprochement avec la FI n’est pas vraiment possible, le PRCF veut un vrai frexit national comme vous et pas nous, sauf qu’ils ont soutenu FI pour le programme en espérant que le plan A foire et que l’on soit obligé de sortir, de frexiter. Du coup comme le plan B à disparu des radars le PRCF nous bourine et ne veut plus nous soutenir, ce qui parait logique selon leur point de vue.

Franchement ils sont beaucoup plus proches de vous, programme de gauche de type CNR communiste qui lutte contre le capitalisme, Frexit nationaliste, souveraineté absolue et traités de coopération internationaux, sortie de l’euro, de l’otan c’est quand même étrange
Quand on lit les deux professions de foi et programmes on se demande ce qui vous sépare vraiment.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès