• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre Régnier

sur Libéraux, fédéralistes, immigrés : selon l'extrême-droite, nous sommes « l'anti-France »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre Régnier Pierre Régnier 20 juin 16:50

@Traroth

Encore une bonne question, en rapport direct avec la dramatique situation politico-religieuse de la France actuelle. Je ne peux répondre que sur les trois principales religions présentes en France.

La religion juive était, à l’époque de l’Ancien Testament, celle dont les textes sacralisés contenaient le plus d’appels à massacrer explicitement attribués à son Dieu. Cette religion était donc, il y a 3000 ans, très directement criminogène. Je ne connais pas assez le judaïsme actuel pour savoir s’il justifie toujours ces appels mais tout me fait penser que c’est le cas, et qu’il est donc indirectement criminogène.

Le croyant juif Jésus de Nazareth a donné sa vie pour tenter de faire comprendre à ses coreligionnaires que leur Dieu n’appelait qu’à l’amour et qu’il le voulait universel. Ses adeptes qui ont créé le christianisme et qui se disaient judéo-chrétiens auraient donc dû continuer son action en désacralisant leur textes vétérotestamentaires, en les « dé-divinisant », en cessant de les attribuer à leur Dieu. Ils ne l’ont pas fait et leurs descendants non plus. Ils restent donc, eux aussi, indirectement criminogènes, alimentant en spiritualité criminogène l’islam actuel.

Je dis celui-ci directement criminogène parce que, 6 siècles après la mort de Jésus, il a relancé les appels à massacrer et leur attribution à son Dieu. Il continue de les garder sacrés et de les justifier, pour le présent et l’avenir. Il est donc directement criminogène.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès