• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Nicole Cheverney

sur Loi Dussopt, circulaires Philippe et Castaner : vers la destruction des services publics départementaux !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 juin 18:37

Houp@

La mafia ( UE et ses petits larbins) veut faire disparaître les nations pour les diluer dans le magma européen. Plus d’Etat, plus de pays, plus de peuple !
La fonction publique est un des piliers de l’Etat, donc, à quoi s’attaquent-ils ?
C’est l’existence même du pays qui est menacé.

Il faut vraiment lire les premiers textes de loi datant de 2012, sur la fonction publique qui autorisait déjà la contractualisation des agents, (comme le privé) au sein de la fonction publique. Mais que dans certains cas bien spécifiés.

En 2019, la mafia a décidé de faire disparaitre 120 000 fonctionnaires d’ici 2022, et de pousser la logique en les remplaçant par des contrats privés. C’est ce qu’il se passe en ce moment dans la plupart des collectivités territoriales employant beaucoup d’agents, où des intérimaires sont recrutés avec des petits contrats minables d’un an, ce sont des employés jetables. Et si le fonctionnaire garde son statut, il peut-être tout aussi jetable, avec cette réforme inique par le détachement d’office, même contre la volonté du fonctionnaire considéré comme un petit ballon.

Selon les mainstream qui glosent sur cette réforme extraordinaire, il s’agit de l’application à la française du « New Public Management », en précisant que cela venait des USA et pratiqué depuis longtemps là-bas. On voit bien le niveau de réflexion des journaleux engagés dans la propagande macronienne.

Les Français se sont toujours moqué des fonctionnaires, que ce soit dans les films, ou au théâtre de boulevard, mais toujours avec humour, et jamais, au grand jamais, dans leur ensemble, les Français n’ont souhaité la disparition de leur statut.
Les Français vont désormais goûter aux joyeusetés du « tout privé » : dans les grandes poches des mafieux. De la montée en charge des taxes, des tarifs des services anciennement publics, devenus des pompes à fric pour le privé, de l’augmentation des prix, etc. Ils vont comprendre.
Pour l’instant, les classes moyennes touchées par ces lois scélérates, ne réalisent pas encore ce qui les attend dans les prochains mois, c’est à ce moment là qu’ils regarderont d’un autre oeil,  du moins ceux qui se bouchaient le nez avec mépris  les gueux en gilets jaunes. Et l’endosseront à leur tour le gilet jaune. C’est une question de temps et de prise de conscience, et ça va venir vite.
On dit aussi qu’ils se bougeront lorsque le frigo sera vide, il le sera très vite aussi.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès