• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de OMAR

sur De l'usage du mot « zouave(s) » en contexte algérien


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

OMAR 21 juin 2019 20:23

Omar9

.

Bonsoir @M. Boughanem : "C’est pourquoi il est utilisé....de manière plus sélective, visant spécialement les militants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK)« .

.

Dans la Casbah de mon enfance, les zouaves étaient ces soldats reconnaissables à leur treillis et leur calot crouge qui comportait un croissant en cuivre.

Leur rôle consistait le jour, à assurer la sécurité face aux agissements des fidas du FLN et montrer une image positive de la colonisation, et le soir venu, fournir des infos au 2ème bureau et participer aux rafles et interrogatoires des nationalistes algériens arrétés.

.

Ils comportaient en leur sein, des algériens, des harkis, dont la composante la plus odieusement célèbre reste celle de la patrouille du sergent Belgacem :

http://daboudj1948.blogspot.com/2009/09/la-casbah-qui-ma-vue-naitre_28.html

.

Ausi, je m’étonne de votre préoccupation de cevterme qui n’existe plus dans le langage des algériens.

.

Par contre, pour les adhérents du MAK, ces séparatistes qui adorent les méthodes et personnalités sionistes :

https://fr.ossin.org/alg%C3%A9rie/926-la-kabylie-et-la-strategie-sioniste
le qualificatif »zouave« est totalement inapproprié.
.
Je vous invite d’aller, chaque dimanche à la place de la République, ils y sont faiblement présents aux manifs du  »Hirake" et se reconnaissent à l’état d’ébriété de leurs représentants et à le faiblesse de leurs arguties.
Des paumés, des pauvres bougres, en sommes....


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès