• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Spartacus

sur Le libra, beaucoup à en dire, et à s'interroger


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Spartacus 24 juin 16:07

Sur certain points, bien vu !  smiley

Le libra est précurseur des monnaies privées. C’est ça le point crucial.

Elle sonne la prise de conscience par les populations que la monnaie est un consommable et qu’on peut en utiliser plein d’autres que celle des états, et que le monopole étatique n’est qu’un cartel et que les monnaies d’état cartellisées et monopolistiques ne seront plus un incontournable pour nos enfants.

Une libéralisation des individus et la prise d’otage des états des populations en « caution » des emprunts va devenir plus compliqué.

A partir du moment ou les monnaies d’état vont devenir obsolète, les emprunts des états devront être réfléchis ou crever. Dans un onde ou les revenus peuvent venir de toute la planète, en paiement en monnaie privée, l’individu n’est plus la marionnette des folies furieuse de dépenses de fonctionnaires et élus qui chaque jour qui passe décrète une nouvelle taxe comme actuellement.

Le vrai bénéfice est la prime au précurseur. Le Libra bénéficiera de la première entrée sur un marché qui va en créer bien d’autre.

Comme UBER a ouvert la voie et même avec des concurrents, on ne connait que lui.

L’adossement du libra sur « un panier de devises traditionnelles et d’obligations d’Etat » sera cassé. Il y aura « forcement » un jour une monnaie du panier référence qui va créer un préjudice et forcera a s’en retirer.

D’autres plus libres, faisant concurrence contraindra a se passer de cet contrainte « boulet » qui la rend imparfaite.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès