• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Nicole Cheverney

sur Le mariage de la carpe et du lapin permettra-t-il de domestiquer le loup, le renard et la belette


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nicole Cheverney Nicole Cheverney 5 juillet 2019 17:24

@Djam

la France a son Attali, son Minc, son Jouyet, son BHL... autant d’ennemis avérés, anti France « moisie, conservatrice, identitaire... » et bla bla bla, qui sont tous en relation, via les « fondations » idéologiques ad hoc, avec les réseaux Soros, Rothshild, fondation Berterlsman, fondation Gorbachev etc etc etc...


Bonjour, rassurez-vous, nous aurons bientôt aux prochaines échéances présidentielles, une blonde walkyrie à deux balles, selon les voeux d’Attali, de Minc, de Jouhet, du BHL, pourquoi pas et même sûrement et qui nous fera un programme de pacotille concocté spécialement pour les gueux tricolores pour leur bonheur.

Tout le monde sera heureux avec cette nouvelle égérie attalienne, mincienne, BHélienne dans une France « moisie, conservatrice et identitaire » comme vous le dîtes si bien. Je rajouterais sous l’attirail clinquant et bruyant des pissotières médiatiques qui continueront à déverser leur jus à travers leurs incantations à la Démocratie : la télé et son écho permanent, la radio ! Une véritable ré-incarnation élitiste et prometteuse du NOM colossal, universel et belliqueux, avec mise au pas obligatoire de ces même gueux, selon les intérêts exclusifs des boutiquiers officiels, les débris du Sénat, de la Chambre des députés, et bien sûr, des banques, des lobbies,etc. ça fait du monde à contenter.

Nous allons vivre une époque formidable, c’est Attali qui le dit, il veille sur nous comme le St-Esprit. Et en quelques tours de passe-passe magiques, nous aurons, même à 2 % d’inscrits, une présidente fraîche comme une rose, pendant que les vieilles tiges qui l’auront poussée sur le trône gagatisent sur des vétilles. Et les deux croulants dont l’auteur Séraphin Lampion nous informe de leurs intentions louables, le groin et le fouinard à l’affût continueront de déverser leur bile cacochyme, et leurs biffetons aux ONG véreuses dans tous les pays qui plaisent tant à Soros, Youpie ! Jusqu’à ce que les gueux universellement tondus par les sordides aient fini de bêler dans toutes les directions et adoptassent enfin la pose tranquille du bétail pour l’abattoir. 



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès