• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Armelle

sur Liquidation judiciaire du constructeur éolien « FrancEole » : récit d'un échec industriel, social et environnemental


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Armelle Armelle 11 juillet 09:57

L’auteur, bonjour

Vous nous expliquez que la principale raison de ce fiasco industriel est (et non pourrait être) la virile concurrence des sociétés basées dans les pays à bas coût de production, par conséquent des pays à bas salaires, or vous nous dites plus loin que le géant de l’éolien est Danois, là où la moyenne des salaires est de 2750 euros/mois ?!?!!!!Le salaire moyen en France est supérieur à 2750,00Euros ?

Il serait plus honnête d’aller chercher une piste du côté manque de compétence notamment en terme de captation de marchés !!! Et peut être sans doute aussi en terme process peu rentable, mais nous servir encore une fois cette raison bien pratique des coûts bas étrangers est un peu facile.

Quant aux commentaires qui suivent, c’est malheureusement toujours et encore la même chanson, une boite va mal et c’est la faute des politiques !!!

On comprend alors la raison pour laquelle la politique est devenue une véritable religion, puisque responsable de tout. Ce serait un comble de voir s’instaurer la mise sous perfusion de ces nouvelles sociétés, comme on le fait par exemple pour l’automobile depuis 30 ans, sous prétexte de préserver les emplois. 

Le coût de l’emploi en France n’est pas « cher » il est exorbitant quand on intègre les coûts cachés !!! Et si Franceole n’a pas su se faire une place dans son domaine et bien tant pis, un autre industriel fera mieux peu être demain.

Il faut exploiter dans ce pourquoi nous sommes bons, le reste est à laisser aux autres, car à un moment ou un autre il faudra bien que quelqu’un paye la facture !



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès