• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de baldis30

sur Bon appétit monsieur François de RUGY


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

baldis30 12 juillet 13:18

@moderatus

 rebonjour,
 vous avez cité le début de la grande tirade , je me suis permis d’en rajouter la fin ( avec un petit truandage géographique...) ! Mais toute la tirade est à lire ou a relire ..
je pense qu’après relecture ceux qui ne veulent pas comprendre l’intérêt d’un théâtre ( qui ne soit pas un foyer communal par exemple...) pourront enfin comprendre le sens que Godin donna au familistère où la sortie de l’école ( à l’époque seulement primaire et communale) précédait l’entrée au théâtre ( qui heureusement existe toujours ).
Qu’il s’agisse d’art dramatique ou d’art lyrique, voire de musique, le théâtre est destructeur de connerie, c’est pour cela qu’à certaines époques certains régimes ( dont l’Autriche par exemple au XIXème siècle mais pas seulement elle..) contrôlait, interdisait, pendait ( voir Museo del Risorgimento à Turin .... )
Quelques exemples d’art Lyrique dont l’un doit venir à Orange dans les jours qui viennent :
« Guillaume Tell...  », crée en français, en France en 1829 ... et seulement en Italien en 1855... Qui combattait Guillaume Tell sinon un tyran ..... de quelle nationalité .... ??? transparent NON ?
Un appel du pied à la France « La fille du régiment » de Donizetti créée aussi en français, en France ... un soldat de quelle nationalité qui déserte pour servir dans l’armée française ... oui Marie y est pour quelque chose mais le fond est là
Il n’y eut pas que Verdi et Nabucco ... Ultérieurement la princesse Cagliostro paya de sa personne ... il avait bon goût Napoléon III.
La force du théâtre est politiquement incommensurable ! ( La muette de Portici par exemple, en Belgique c’est vrai mais aussi en France ) .
Pour la musique .. tous ceux qui n’hésitent pas à entonner l’artilleur de Metz, savent-ils ce que, du thème de I Puritani, firent six grands pianistes ( voire IMMENSES), vers 1835 au bénéfice de l’Italie qui se battait contre l’Autriche !

 Alors prendre le théâtre de Hugo c’est prendre ce qu’il y a de grand !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès