• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Traroth

sur François Guillemot : de l'anarchisme des Bérurier Noir au très conformiste CNRS


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Traroth Traroth 5 août 2019 13:58

Je ne comprends pas vraiment ce que vous lui reprochez. Il y a quelque chose de mal à être un chercheur reconnu ? Je ne vois pas en quoi il se serait renié. Ça n’a rien à voir avec Val tapinant pour le sarkozysme...

Cette phrase : « L’un bosse à la reprographie de la fac de Jussieu, l’autre est artisan dans la Var... Loin de leurs »idéaux« de jeunesse et de l’anarchisme » est complètement débile, désolé de vous le dire. C’est le retour de cet argument ridicule qu’on entend depuis toujours : si tu n’es pas mort de faim et que tu as accepté un boulot pour bouffer, c’est que n’est pas un vrai rebelle. C’est absurde.

Et bien sûr les petits contradictions au passage : « Qui écoutait les productions de ces troublions ? D’autres troublions justement, les cancres, les glandeurs, les fils à papa mal dans leur peau » (le mot, c’est « trublion », au fait. « Troublion » n’existe pas). Lui, comme cancre, il se pose là, quand même. Il est docteur en sciences historiques et philologiques. Lui reprocher d’être un cancre et un universitaire dans le même article, bravo pour la cohérence ! smiley


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès