• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur Après le TAFTA, Danièle Favari décrypte le CETA (1/2)


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis JL 6 août 2019 08:25

La seule réponse possible, c’est le comportement des consommateurs.

 

Paradoxalement, on arrive à la situation où ce sont les consommateurs les plus pauvres qui font les profits de cette industrie internationale du vice comme il est dit ci-dessus.

 

 Les pauvres achètent de la merde qui a traversé les océans, quand les riches se paient des produits made in France mais hyper-taxés : il faut bien que l’État remplisse les caisses. !

 

 Ubu Shadock n’aurait pas mieux géré le royaume !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès