• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Spartacus

sur L'humanité vit à crédit depuis aujourd'hui


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Spartacus Spartacus 7 août 10:01

Le malthusianisme et sa base démagogique obscurantiste à base Marxiste.

Cette France de l’ignorance qui ignore que le profit a sauvé l’humanité de la famine, à l’opposé de sa pensée cliché obscurantiste.

Le profit n’est pas cette caricature décrite, mais l’incitation.

C’est a la fin du communisme, que la croissance capitaliste a mis fin à la famine sur terre.

C’est l’envie de profit dans un monde libéré, qui a fait déplacer les denrées vers les lieux des pénuries.

C’est le profit qui a conduit l’Asie, l’Amerique du Sud à sortir de la misère endémique.

Les bienfaits de la croissance se voit sur les 10 000 dernières années. Une croissance capitaliste sur les 200 dernières qui a fait plus que les 9 800 années qui l’on précédé.


Norman Borlaug ignoré et caricaturé, lui qui a créé les technologies des plus grandes de productions vivrières de l’histoire de l’humanité diabolisé.


Ignoré la courbe de Kuznet en U inversé qui explique qu’avec un certain niveau de culture la natalité devient plus faible.


Ignoré aussi que la démographie de pays pauvres est lié à l’assurance de chercher des descendants pour assurer la dépendance dans ses vieux jours. La croissance capitaliste du profit crée les assurances retraite, qui réduisent à leur tour le besoin de natalisme, et met fin à la démographie élevée.


Le profit, enrichit, et ce que voient les jaloux et maltusiens, mais ce qu’ils ne voient pas, c’est ce qu’est en premier le profit. L’incitation.

L’incitation a faire du mieux possible envers les siens qu’aucune autre force n’est capable.

Le boulanger se lève à 4h du matin et la boulangère sourit à ceux qui viennent chercher le pain.

Les malthusiens décroissant Marxistes diabolisent le boulanger car ils voient l’enrichissement du boulanger qu’ils jamousent, mais pas les gens qui se nourrissent grâce à ses efforts.

La décroissance, le Marxisme, le socialisme, c’est la route de la misère partagée pour tous. La fin du profit et des incitations.

Une Traban versus BMW. Une Corée du Nord versus Corée du Sud.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès