• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Je passais par là

sur Une histoire de faussaire...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Je passais par là 10 août 16:15

Une étude du MIT publiée dans la revue Science en mars 2018 montre que :

Les mensonges se diffusent significativement plus loin, plus rapidement, plus en profondeur et de façon plus large que la vérité dans toutes les catégories d’information, avec des effets plus prononcés quand il s’agit de nouvelles erronées sur la politique.

(...)

Il a fallu à la vérité environ six fois plus de temps que le mensonge pour atteindre 1 500 personnes et 20 fois plus de temps que le mensonge pour atteindre une profondeur de cascade de 10. Comme la vérité ne s’est jamais répandue au-delà d’une profondeur de 10, nous avons vu que le mensonge atteignait une profondeur de 19 près de 10 fois plus vite que la vérité n’atteignait pas la profondeur de 10. Le mensonge a également diffusé de manière significativement plus large et a été retweeté par plus d’utilisateurs uniques que la vérité à chaque profondeur de cascade.

https://science.sciencemag.org/content/359/6380/1146.full

Sur l’avenir de la vérité et de la désinformation en ligne, une étude effectuée par le Pew Research Center nous apprend que pour une majorité d’experts, dans les 10 prochaines années, on ne sera pas capable de développer des méthodes qui vont pouvoir lutter contre la désinformation. On vivra dans un monde de pseudo connaissances sur le web qui circuleront sur la base d’informations vraies.

https://www.pewinternet.org/2017/10/19/the-future-of-truth-and-misinformation-online/

En 1991, Alexandre Zinoviev avait déjà fait ce constat :

« Un ouragan de désinformation de type nouveau s’est déversé sur l’humanité. Il ne s’agit plus de création et diffusion intentionnelle d’information délibérément fausse pour induire en erreur. Maintenant, on utilise des informations vraies dans le but prétendu de nettoyer les esprits. Mais ces informations sont sélectionnées, traitées, combinées, interprétées et présentées de telle façon qu’une image fausse et déformée de la réalité en résulte. » Alexandre Zinoviev, Les confessions d’un homme en trop, 1991, p. 695


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès