• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Octave Orol

sur L'externalisation de la misère


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Octave Orol 16 août 16:48

@Clocel
 Les Européens semblent avoir oublié qu’il ne suffit pas de légiférer pour changer les choses ; cela se joue sur le terrain des mentalités. L’interdire est une première étape, il faut accompagner cela d’action morale et civique. Et puis même, si les moyens étaient vraiment à disposition, l’éradication d’un fléau moral serait un peu plus envisageable déjà. Car c’est bien d’un fléau dont on parle ; c’est une brisure de l’âme, un vice tourné vers soi-même, où, bien pis encore, on utilise autrui. Ainsi, la compromission est échec. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès