• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Et hop !

sur La demande de pardon papale pour les abus sexuels dans l'Église


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Et hop ! Et hop ! 20 août 18:32

@njama

Les moines bénédictins ont défriché des millions d’hectares, creusé des puits, capté des sources, bâti des ponts en pierre, des moulins, des digues, et des ateliers de fabrication par milliers, des hôpitaux, des écoles, des collèges (Sorèze), des villes (par exemple les bastides), mis en valeur les terres et amélioré l’agronomie, développé la vigne et les vins (entre autres en Bourgogne (Nuit-Saint-Georges, etc..), en Champagne (Dom Pérignon), l’élevage et les fromages, la sidérurgie et les forges entraînées par l’eau, les bibliothèques (Saint-Germain-des-Prés) et les travaux d’erudition littéraire (Dom Mabillon), historiques, et scientifique (Gerbert d’Aurillac qui a introduit les chiffres arabes, la numération de position et les tables de multiplication), et cela dans tous les pays d’Europe.

Grâce au célibat, le Clergé avait pour particularité par rapport à la Noblesse qu’il ne se reproduisait pas, il n’avait pas d’héritiers, ses oeuvres et ses richesses n’étaient pas patrimoniales, elles n’étaient pas transmises aux enfants, elles restaient de main-morte, c’est-à-dire publiques. Il ne travaillaient pas pour leurs enfants, ils n’instruisaient et n’éduquaient pas leurs propres enfants, mais ceux des autres., en fait tous les enfants. ils étaient le service public.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès