• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de CLOJAC

sur Polynésie : Déconfiture au paradis


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

CLOJAC CLOJAC 21 août 21:18

Ia Orana, j’ai des amis pêcheurs à Tautira où la langouste pullule et où on peut, la nuit, harponner des carangues et des rougets. J’y ai même assisté à une pêche au caillou, mais c’était pour respecter la tradition pendant un heiva. 
Tautira c’est le Fenua immuable, là où la route s’arrête et où il faut continuer au coupe-coupe dans la jungle ou en pirogue sur le lagon, en priant les tikis d’antan pour se protéger des toupapaous (esprits errants) n’en déplaise aux curés et aux pasteurs. 
Quant aux blonds et roux aux yeux bleus ou verts, avec des noms à consonance slave ou anglo-saxonne, ce ne sont pas des touristes mais les descendants de marins déserteurs des siècles passés qui trouvaient là un sanctuaire inexpugnable.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès