• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de seul le contenu compte...

sur Brexit 2019


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

seul le contenu compte... seul le contenu compte... 6 septembre 11:19

Vous n’avez pas noté une similitude ?

Mais si, avec la ’ politique ’ menée en France.

 

Laquelle ?

La « RE »-négociation permanente.

 

Les ’ partenaires ’ sociaux ( argh... ), autrement dit le patronat et les syndicats.

Avant, lorsque l’état « n’arbitrait » pas, les partenaires devaient s’accommoder entre eux.

Ils vous ont ’ vendu ’ que l’état s’était senti contraint d’intervenir pour sortir d’un enlisement ?

Absolument pas.

L’état n’a fait, depuis son interventionnisme payé à coup de subventions des partis ET syndicats, QUE privilégier un troisième acteur de l’économie.

La finance

 

Tout le reste est de la poudre aux yeux, un rideau de fumée, l’arbre qui cache la forêt, le doigt sur lequel ’ ils ’ focalisent l’attention de la ’ populace ’, pendant qu’ils vous arrachent les tripes par le fondement.

Et ils auraient tort de ne pas le faire, puisque les pécores en redemandent, veautant comme des cons, quand ils ne s’abstiennent pas...

Le brexit, c’est juste que la finance british voudrait pouvoir contrôler la BCE, MAIS sans être membre de la monnaie unique.

Et comme les statuts de la BCE ( qui est une saleté sans nom, monétairement parlant ) empêchent un actionnaire non-membre de la monnaie unique d’avoir un ’ vote ’, la finance internationale a décidé de se passer du royaume-fédéré pour continuer son pillage de l’ Europe. 

 

Restent les entreprises domiciliées au royaume-fédéré, qui y optimisent leurs fiscalités alors que leur ’ activité économique ’ y est infime.

 

A quand le même ’ principe ’ qu’aux states ?

Quoiça ?

Les particuliers expats déclarent leurs revenus à l’étranger et sont imposés sur ces revenus quand le % est plus faible qu’aux states...

( non, pas les entreprises, du moins pas encore...

Le brexit serait une très mauvaise chose pour les britanniques, mais une très bonne chose pour la finance, qui ne manquerait pas de ’ voler ’ au secours de l’état britannique, moyennant quelques ’ réformes ’ de ce qu’il leur reste Et des intérêts criminels.

Allez bonne réflexion.


Voir ce commentaire dans son contexte


Derniers commentaires




Palmarès