• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Et les grands oiseaux qui s'amusent...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 septembre 17:13

« Les consonnes sifflantes sourde et sonore, la finale féminine du mot, les voyelles variées nous entraînent vers un monde de rêves et de bonheur...   »

celle-là, vous pouvez nous la fourguer dans un article sur deux, avant ou après « l’auteur nous entraîne vers des horizons qui nous font rêver et nous invitent à nous évader dans un monde de poésie »

Je vous suggère de vous constituer un générateur de texte sur le modèle de ce formulateur automatique de « parler creux ».


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès