• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Fifi Brind_acier

sur Boris Johnson : trop tard pour faire demi-tour, l'avalanche est déclenchée


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 septembre 07:37

@Paul Leleu
Je viens d’expliquer exactement le contraire !
Du temps de de Gaulle il n’y avait aucune clause de sortie aux Traités. 

Maintenant, il y en a une, depuis le Traité de Lisbonne.
Alors on joue le jeu du Droit, et en cas de mauvaise foi, on sort sans accord.
Dans le cas du Brexit, l’article 50 n’y est pour rien, ni Thérésa May, ni les Députés britanniques ne l’ont respecté, ils ne voulaient pas du Brexit.

Croire que les européistes n’ont pas de moyens de rétorsion, c’est être bien naïf !

Lorsque Tsipras a rué dans les brancards, la BCE a fermé le robinet bancaire, il a été obligé de plier. Les européistes sont capables de fabriquer des campagnes internationales de diffamation afin d’isoler le pays sortant, pour l’empêcher de signer des accords avec d’autres pays.

Ceux qui critiquent l’article 50 ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.
Ils se prennent pour de grands révolutionnaires, sans songer à la suite, bien plus importante que la sortie de l’ UE, si on veut que cette sortie soit une réussite.

Je rappelle aussi que les Traités ont été signés par chaque pays, avec chacun des autres pays européens. Ils n’ont pas été signés avec la Commission européenne.

Il y a une vie après l’ UE, il faut donc garder de bonnes relations avec les autres pays européens, qui ne nous ont rien fait, qui sont dans la même mouise que nous, et qui resteront nos voisins et nos partenaires commerciaux.
Et ne rien faire juridiquement qui ne nous mette en tort.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès