• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur Brèves sociétales : Oui à la PMA ; La Fin des bacs C, S, etc. ; Vie électorale peau-de-chagrin


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 10 septembre 09:27

’’Ne soyons pas marauds.’’

maraud

 Larousse : : coquin, drôle.

 

 Wiktionnaire : Emploi métaphorique de maraud, nom du matou dans les dialectes du centre et de l’ouest de la France qui aurait pris le sens de « vagabond ». Le radical onomatopéique mar(m)- imite le ronronnement des chats ou le miaulement des chats en rut (→ voir marmonner et marlou) avec le suffixe péjoratif -aud.
Apparenté au latin marra (« sorte de houe, marre ») en s’appuyant sur le fait que maraudise signifie « acte, travail de paysan » et que marault est attesté au sens de « artisan qui travaille le bois et qui fabrique des coffrets » ; même chose pour marreux (« ouvrier qui travaille avec la marre » attesté en 1463.

 

 dicocitations : (vx) (ucf|coquin), drôle. Terme de mépris dont on se sert pour désigner quelquun de vil ou d’impudent. - Taisez-vous, maraud ! - Lorsque le fermier et la fermière arrivèrent sur les lieux du carnage, il était déjà torp tard. Voyant le renard senfuir avec une de leurs poules dans la gueule, ils entrèrent dans une violente colère et lui crièrent ensemble : « Voleur ! Maraud ! Un de ces jours, nous aurons ta peau. »


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès