• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Emmanuel Macron et « l'État profond »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 septembre 13:44

@Fifi Brind_acier

Llors de sa conférence de presse du 21 février 1966, De Gaulle a expliqué ce qu’il a confirmé peu après dans une lettre manuscrite adressée au président Johnson, le 7 mars 1966 : « La France se propose de recouvrer sur son territoire l’entier exercice de sa souveraineté ..., de cesser sa participation aux commandements intégrés et de ne plus mettre ses forces à la disposition de l’OTAN ». La décision s’est traduite par le retrait simultané de France du commandement supérieur des forces alliées en Europe (SHAPE) et du commandement Centre-Europe, ainsi que le transfert hors de France de leur siège.

Mais le 18 mars 1966, les alliés de l’OTAN dont la France ont réaffirmé leur foi en une stratégie commune. La France est restée membre non seulement de l’Alliance atlantique proprement dite mais aussi de l’OTAN. Elle n’est sortie que de la structure militaire intégrée de l’Organisation.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès