• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djam

sur Emmanuel Macron et « l'État profond »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 16 septembre 23:15

Des décennies que la France (enfin... ses « élites » élus médiatiquement) s’aligne, s’agenouille, se plie, s’aplatit, se vautre aux ras des babouches des présidents américains et de leur politique anti européenne, belliqueuse et mortifère. C’est pourquoi, nos présidents sont incapables de désaliéner la France de son faux ami d’outre atlantique.

Géopolitiquement parlant, la France ainsi que toute l’Europe de l’Ouest aurait tout intérêt à collaborer intelligemment avec l’Eurasie (donc avec la Russie, entre autres), mais c’est oublier qu’un Macron n’est rien d’autre que le énième instrument entre les mains de la politique guerrière délirante d’une Amérique qui refuse de passer en mode multilatéral.

Poutine a parfaitement compris. Il regrette de voir que l’Europe américanisée jusqu’à la caricature et la négation d’elle-même continue de servir d’outils guerriers, façon corps francs sacrificiels, à une Amérique pourtant déjà en état de putréfaction social et interne avancée.

Les EU ne sont plus qu’un énorme film perpétuel où jouent des robocops suréquipés, des pantins politiciens sous influence d’un « deep government » qui les ont zombifiés et des femmes hystériques qui se croient des « wonder woman ». L’essentiel de leurs dépenses sont utilisés pour de la technologie de guerre et comme ça coûte la peau des yeux, ils font payer tout ça grâce à un dollars-PQ sans valeur qui leur permet d’entretenir des dettes parfaitement illégales envers le reste du monde.

Macron n’est qu’un pantin et sa formation en économie et comme celle qu’il revendique en matière philosophique : tout en surface. L’égo d’ado de ce garçon est à l’aune du niveau d’aculturation de la masse qu’il assure gouverner... On se marre.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès