• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Eliane Jacquot

sur Les Grands excès du capitalisme financiarisé


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Eliane Jacquot Eliane Jacquot 26 septembre 2019 13:46

@Djam

Bonjour ,

Je pense que la capacité de résilience du capitalisme , comme caractéristique majeure des cent cinquante dernières années , explique la longévité de ce régime économique . Il a surmonté les grandes crises qu’il a rencontrées grâce à une capacité de rebond que peu de théoriciens ont correctement anticipé .

A propos de la crise systémique de 2008 , les autorités de régulation ont mis en place des principes keynésiens en acceptant le creusement des déficits publics et le ’sauvetage ’des systèmes financiers pour éviter les enchaînements pervers des années 1930 marquées par une grande dépression dont on connaît l’issue ,à la suite de la crise de 1929. Au cours des années 1950- 1960 marquées par une production et une consommation de masse , une couverture sociale devenue universelle , les Banques Centrales et- les États ont réussi à apprivoiser les cycles économiques et fait en sorte qu’ils ne débouchent pas sur une crise majeure .

Cette brève histoire du capitalisme nous conduit à anticiper que le futur ne sera pas la reproduction du passé . Mais que sera ce futur , compte tenu de la contrainte écologique qui pèse lourdement sur notre siècle ? C’est peut-être par sa capacité à intégrer la dimension écologique dans son modèle que dépendra son avenir, s’il lui est possible d’intégrer voire d’inventer un ’ capitalisme vert ’.

Vaste programme .


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès