• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Philippe Huysmans

sur Quand la Nasa raconte positivement n'importe quoi, et que les médias relaient tranquillou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Philippe Huysmans Philippe Huysmans 9 octobre 08:44

@Garibaldi2

C’est ce que je pensais et c’était peut-être le cas du temps des gros transistors au germanium, mais ces temps-ci, les RAM embarquées et les capteurs solaires notamment sont très sensibles à ces rayonnements et les pannes sont fréquentes (erreurs de parité -> reboot quand tout va bien).

Bizarrement, en plus des orbites passant par les pôles, il existe une grande zone située à la pointe de l’Amérique du Sud au-dessus de laquelle ce genre d’événements se produisent le plus, ils seraient liés à la première ceinture de Van Allen, celle qui est essentiellement constituée de noyaux lourds, les protons.

Un humain peut franchir les ceintures moyennant qu’il voyage dans un vaisseau dûment protégé (un peu plus dur à faire voler, forcément), à condition de prendre la tangente par rapport aux ceintures qui sont présentes surtout autour de l’équateur magnétique. Et ceci se fait au détriment de l’avantage normalement apporté par le fait de lancer les fusées au plus près de l’équateur (et qui réduit mécaniquement la quantité de carburant nécessaire). Le beurre et l’argent du beurre...

Par contre dès que vous sortirez de votre petite coque blindée (par exemple sur la Lune), vous allez déguster.

Personne, jamais, n’a dit que l’espace au delà de la magnétosphère était un environnement propice à la vie. Une bactérie ne vivrait pas trois secondes sur la Lune en « journée », pas plus que sur Mars.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès