• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de McGurk

sur L'affaire du couteau fantôme en céramique : le mensonge de trop


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

McGurk McGurk 9 octobre 13:04

J’espère qu’ils ont viré la personne qui l’a recruté et les enquêteurs aveugles n’ont rien trouvé dans sa vie.

C’est fou n’empêche, on ferait passer un éléphant devant leur « sécurité » qu’ils ne l’auraient même pas aperçu. D’autant qu’il paraît irresponsable qu’aucun des membres du service ne soit contrôlé comme toutes les personnes allant dans ce bâtiment.

Dommage que cet article tombe dans le stéréotype et le subjectif. Lutter contre le fanatisme oblige avant tout d’avoir un règlement en béton (des règles logiques, précises et claires, surtout concernant le recrutement) et des règles de sécurité drastiques pour tout le monde, pas un un espèce de cas par cas dans lequel certains y ont droit et pas les autres.

C’est bien une attitude française, surtout dans l’administration, que d’imposer certaines conditions à la plupart des gens mais d’y échapper soi-même. Tout comme les hommes politiques/grandes sociétés échappent à toute forme de logique, à la justice et aux sanctions.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès