• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur De Ligonnès : police et médias, présumés coupables


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 octobre 17:15

Effectivement, cet épisode calamiteux ternit, s’il en était besoin, et la police et la presse qui se révèlent tout sauf « professinnels ».

Le pompon est à décerner au journal de 19h de France 3 hir. Les gars avaient préparé un dossier résumant toute l’histoire sordide du crime, et comme ils n’allaient pas foutre à la bannette un truc pour lequel ils s’étaient fait chier, ils l’ont diffusé intégralement alors qu’ils venaient de dire qu’il y avait une couille dans leur potage !

Autrement dit, ils ont bien étalé l’étendue de leur nullité.

D’accord avec l’auteur pour s’inquiéter du sort de la victime présumée coupable. La moindre des choses serait de lui présenter des excuses.

Un qui doit se marrer, c’est l’auteur du canular qui montre à la fois qu’un système délation appelé de ses vœux par macron pour dénoncer les « terroristes » risque d’aboutir à ce genre de bérézina, mais qui montre aussi la légèreté avec laquelle agissent les policiers écossais et français. Entre parenthèses, un des bottages en touche consiste en ce moment à charger les flics de Glasgow.

Tout ça serait drôle si ça ne se traduisait pas par l’affaiblissement de la crédibilté des services d’un état déjà fragilisé par toutes le mises en cause du rôle des fonctionnaire par leurs patrons eux-mêmes qui trouvent qu’ils sont trop nombreux.

On dirait que les guignols sont en roue libre, là !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès