• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Michel DROUET

sur De Ligonnès : police et médias, présumés coupables


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 14 octobre 07:42

@CLOJAC
Je m’interroge toujours sur l’unanimisme de la presse qui a porté Chirac aux nues lors de son décès, alors qu’il était de notoriété publique que son action politique avait été très limitée et que beaucoup de casserole traînaient derrière lui. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été condamné.
Dans la fausse affaire de Ligonnes, on retrouve ce même principe moutonnier dans la presse, ce qui me semble inquiétant pour la démocratie.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès