• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de kimonovert

sur On sait désormais pourquoi l'Occident n'aime pas la Russie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

kimonovert 15 octobre 21:00

@Abou Antoun

"Après 1918, le sandjak est rattaché à la Syrie sous mandat français et devient autonome en 1920.

À partir de 1925, le territoire fait partie de l’État d’Alep et entre dans l’État syrien avec un statut special...En novembre 1937 toutefois, Paris, qui tente un apaisement avec la Turquie, sépare le sandjak de la Syrie.

Dès 1936 en effet, la Turquie avait fait savoir qu’elle n’accepterait pas que ce territoire où vit une importante minorité turque passe sous le contrôle d’un État syrien indépendant.

En septembre 1938, avec l’accord de la France (dirigée par une majorité parlementaire issue du Front populaire de 1936) et en sous-main de la Grande-Bretagne, la province change de nom et devient la République du Hatay. En effet les deux grandes puissances veulent ménager la susceptibilité de la Turquie, clef de voûte de la politique régionale, voire en faire un allié en cas de conflit avec l’Allemagne hitlérienne. Les Turcs y sont désormais majoritaires, ils contrôlent les principaux leviers du pouvoir et le parlement de la République du Hatay vote son rattachement à la Turquie. C’est chose faite le 23 juin 1939. Celle-ci récupère un territoire de près de 4 700 km2, peuplé d’environ 200 000 habitants. Iskenderun est l’équivalent turc du nom Alexandrette (Iskander en turc désigne Alexandre, Iskandar en arabe)."

La différence est que les turcophones sont comme expliqué ci-dessus en Turquie...et que la Turquie doit rentrer chez elle et laisser la Syrie aux syriens, kurdes syriens compris !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès