• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Jonas

sur Adresse aux musulmanes modérées portant le hijab


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Jonas Jonas 23 octobre 00:29

@Fifi Brind_acier « Et puis, lâchez-nous un peu avec vos obsessions du Coran. La Bible aussi contient de la violence et des meurtres. »

L’Ancien Testament est violent car les histoires liées au peuple hébreu témoignent de la violence intrinsèque de l’homme ayant succombé au péché originel : violences, meurtres, viols, inceste, mensonges, infanticide. Dieu sans cesse rappelle à l’ordre son peuple qui enfreint ses lois.
Aujourd’hui encore, tous les jours, des centaines d’enfants sont violés ou massacrés, des meurtres abominables sont commis chaque seconde sur la planète.
Face à cette barbarie innommable, Jésus, annoncé par tous les Prophètes de l’Ancien Testament se révèle dans le Nouveau Testament,
sur Terre, il est « l’Agneau de Dieu » qui ôte les péchés du Monde (Jean 1:29).
Son but est de ramener les brebis égarées sur le droit chemin, par l’amour, la joie, le pardon, l’humilité et la vérité, en les sortant du vice, du mal, de la cupidité, et donc de l’Enfer.
Par la Passion du Christ, sa souffrance sur la Croix, Jésus est immolé, sacrifié par les hommes violents et cupides, pour racheter les péchés du monde.
Dieu dans sa Miséricorde lui accorde la Résurrection, et donc permet à l’Humanité de se sauver, (Jésus en hébreu veut dire « sauveur », « libérateur ») si elle suit la voie du Christ, qui exige le réveil intérieur à son exhortation silencieuse, présente en nous, afin de nous arracher aux simples habitudes, nous conduisant sur le chemin de la vérité, « Avoir faim et soif de justice », tel est le chemin qui s’offre à chacun de nous, un chemin qui prend fin auprès de Jésus Christ.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès