• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Attila

sur Le Président doit convaincre le recteur de la Mosquée de Paris qui nous a habitués à l'inverse


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Attila Attila 29 octobre 19:30

@Sparker
Et 1 point Godwin !
Les valeurs du christianisme sont incompatibles avec celles du nazisme.
Pour les chrétiens, tout homme est une créature de Dieu, même le plus misérable, même le plus criminel. Pour les nazis, le juif est plus éloigné de l’homme que le singe.
"le nazisme n’était pas qu’un régime politique, mais « une vision du monde fondée sur une mystique » visant à détruire la foi chrétienne pour la remplacer « par l’idéologie nazie et la foi germanique ».
.
"André Frossard, plus perspicace qu’Onfray, soulignait, dans Le Crime contre l’humanité (Robert Laffont, 1987), la totale incompatibilité entre le nazisme et le monothéisme : « Il lui fallait abolir chez tout être humain, à commencer naturellement par le Juif, cette "image de Dieu" qui ridiculisait sa propre imagerie de foire au muscle et sa philosophie de tête de mort. [...] À travers le Juif, premier annonciateur de la Révélation, c’est l’idée même de Dieu que le nazisme cherchait à bannir de la terre. »
Hitler et le christianisme
.
Avant de proférer de telles énormités, il aurait été prudent de vous informer sérieusement sur l’idéologie nazie qui est beaucoup plus compliquée que ce qu’en disent les médias analphabêtes.
« Les racines intellectuelles du troisième Reich » de Georges Mosse.
« Jeunesse et genèse du nazisme », thèse de doctorat d’histoire de Mme Georgette Mouton qui montre bien le culte de la Nature chez les nazis.

.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès