• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Les inutiles ont pris le pouvoir partout


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 3 novembre 11:03

En fait, le propos de cet article n’est pas la notion d’ »inutilité », mais celle de ‘l’effet de levier par endettement » et de « rentabilité » du capital.

L’emprunt permet d’acquérir des actifs ou d’investir avec un minimum de fonds propres.

Si le taux de rentabilité de l’actif est supérieur au taux du crédit, l’effet de levier est positif et amplificateur. L’endettement permet alors d’augmenter la rentabilité des capitaux propres.

Si le taux de rentabilité de l’actif est inférieur au taux du crédit, l’effet de levier est négatif. Le coût du financement (intérêts de l’emprunt) vient pénaliser la rentabilité des fonds propres. On parle alors d’effet de massue ou de boomerang.

L’effet de levier est un moyen puissant pour permettre aux détenteurs de capitaux d’obtenir des rendements financiers élevés, mais plus le levier utilisé est important, plus l’effet boomerang peut être destructeur : J’achète une valeur 1000 avec 200 d’apport et 800 d’endettement. Si la valeur a augmenté de 20%, je revends à 1200. J’ai gagné 200 par rapport à la mise initiale de 200. Gain total : + 100%.

A l’inverse, si la valeur a perdu 20%, je revends à 800. Après le remboursement de l’emprunt, j’ai perdu la totalité de ma mise initiale.

Macron n’est pas inutile : son rôle est de veiller à éviter l’effet boomerang pour ses parrains de Rothschild en contrôlant et manipulant les instruments financiers de l’état : fisc et banques. Endetter les pauvres rapporte énormément puisqu’ils ont très nombreux. Encore faut-il qu’ils restent solvables.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès