• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Elliot

sur Les inutiles ont pris le pouvoir partout


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Elliot Elliot 3 novembre 14:46

Pas grand-chose ne trouve grâce aux yeux de l’auteur qui s’inscrit, propos excessifs en moins, dans la droite ligne de ce que nous serine à longueur d’années le polémiste de l’ultra-droite Zemmour.

Bref, il ressort de cette logorrhée indigeste que c’était mieux avant.

S’il s’était simplement agi d’un chant nostalgique, ma foi, j’aurais pu participer moi aussi aux déplorations dont je partage certaines.

Mais la mondialisation ne se combat pas en vaines jérémiades, l’évolution est là qui, que l’on y adhère ou non, nous enveloppe de son ombre à laquelle nous ne pourrons échapper .

Aussi bien il ne sert de rien de mettre Macron en accusation, de le voir en agent de ce processus qui, je le reconnais bien volontiers, est liberticide d’une manière certaine mais en combattant inlassablement pour tirer le mieux d’un mal qui est inéluctablement inscrit dans l’évolution du monde

Le combat pour l’écosocialisme ne doit pas viser à retourner à la République de Vichy et au triptyque « Travail, famille, patrie » mais à mondialiser le combat contre les abus d’un néo-libéralisme que d’aucuns estiment à bout de souffle mais dont l’haleine fétide va encore empoisonner nos champs, nos nappes phréatiques, nos océans, détruire nos forêts pendant longtemps.
Malheureusement dans l’état actuel de l’opinion plus occupée à gémir sur l’accoutrement de sa voisine ou les croyances de ses voisins on est parti non pour s’échapper de ce processus délétère mais pour le subir avec
le désenchantement qui suivra inévitablement la victoire possible de la candidate du FN aux Présidentielles qui, confrontée à ces réalités qu’elle n’est en rien outillée pour affronter, devra se plier à l’ordre mondial sauf à conduire son peuple dans un océan de misères.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès