• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur Les acteurs du chaos migratoire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 5 novembre 2019 00:27

@Fifi Brind_acier
Certains africains se battent la bas pour tenter de convaincre les jeunes de ne pas faire ce voyage, qu’ils ont fait eux mêmes, avant de revenir au pays. 
L’exode de la jeunesse est une tragédie pour l’Afrique aussi, surtout pour ses étudiants formés. Le problème est bien que des villages se cotisent pour envoyer « sur le front » les jeunes, pourrait on dire, et que ceux qui s’y refusent, sont pris pour des lâches, des ingrats, ou des déserteurs. 
Pour finir, je pense qu’il faudrait financer l’économie africaine. Cela n’est guère possible avec le capitalisme qui n’a aucune vision d’ensemble des problèmes, encore moins de vision future.
Juste des actions au coup par coup, des réponses à l’urgence, après avoir provoqué des crises, comme celles liées aux guerres pitoyables de l’OTAN. Les migrations actuelles n’ont plus rien à voir avec ce qu’elles étaient par le passé, et nous forcent à penser autrement. Mais je constate que beaucoup en sont incapables, pris dans des modes de pensée « prêt à portée », hérités des vieux clivages gauche-droite. Pour ce problème comme tant d’autres, que ce soit celui du réchauffement et de la pollution ou des inégalités, il existe des synergies dans le conditionnement des foules, pour ne rien changer, alors que tout se catalyse. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès