• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Andy Capp

sur 11-Septembre : Tulsi Gabbard appelle Donald Trump à déclassifier tous les documents sur le rôle de l'Arabie saoudite


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Andy Capp Andy Capp 7 novembre 13:55

@doctorix

C’est un peu plus compliqué que ça. En fait, aux Etats-Unis, les forces occultes regroupent trois séries de personnes très différentes :

  • 1. les hommes de l’ombre et de pouvoir, l’état Profond ou « Deep State » en anglais, et qu’Eisenhower appelait les hommes du complexe militaro-industriel : plus de 17 agences de renseignements qui se tirent dans les pattes. Il n’y a aps que la CIA, le FBI et la NSA, censée chapeauter tout ça, il y en a bien d’autres tels les services de renseignement de l’armée ou des « marines », de l’aviation, de la navy etc. Et chacun de ces organismes défend les intérêts et des petits chefs de ces organisations mais encore plus à ceux qui les ont fait nommer là, et en tirent profit, ce qui aboutit à ce qu’une même bande de mercenaires armé par les uns ou les autres peut être un allié en Syrie et un ennemi en Irak.... Nombre des élus Républicains font partie de cet Etat Profond, ce qui ne facilite pas la tâche de Trump (Le Sénateur McCain, ancien candidat à la Présidence par exemple).
  • 2. les grands media, New-York Times, Washington Post, CNN, NBC, CBS, tous dépendants des grandes puissances d’argent. Leur rôle est de « relayer » des informations soi-disant confidentielles fournies par des informateurs à l’intérieur des services de renseignements cités plus haut, toujours sous condition d’anonymat, ces « renseignements » visant à mettre gravement en cause le Président ou son entourage ou les organisations rivales.
  • 3. Des juges mis en place par des très gros notables, élus ou influents, qui bloquent un certain nombre de décisions prises et instituent des procédures futiles freiner l’action des gouvernements en place.

On peut noter au passage la même composition sociologique de ceux qui nous ont autorisés à voter pour Macron et pour lui seul, en éliminant d’office tous les autres candidats. Trump n’est pas sorti de l’auberge, mais nous non plus.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès