• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Djam

sur Pédophilie dans l'Église catholique : la décision lourde de Lourdes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Djam Djam 13 novembre 2019 10:25

@ Sylvain

Cessez d’être catholique Sylvain et devenez chrétien authentique, ça vous soulagera. Le catholicisme n’est rien d’autre qu’un avatar politique élaboré dès l’ère de Constantin qui avait fort besoin d’une religion d’état pour revenir sur la scène politique romaine en un temps où ça allait très mal pour la puissance de Rome.

Le christianisme est une sorte de philosophie qui, en effet, refuse, entre autres, l’usure, le mal fait envers autrui, qui propose la puissance du pardon, le partage et la solidarité (la fameuse charité chrétienne perversement remplacée par le « care », cette invention américaine qui, au contraire de la charité, permet de faire commerce et profit sur la misère)

Penchez-vous sur l’histoire de celui qu’on appelle le Christ (Yeshoua), ses combats contre le commerce total, sorte de prophète soldat formé par les très rigoristes Esseniens, et qui n’eut de cesse de rappeler la nécessité vitale pour toute société humaine de préserver dans sa vie une part de sacrée où l’argent ne doit jamais pénétrer.

La catholocisme est essentiellement un mouvement politique (racine du mot = universel) déguisé en religion. Ce mouvement fut rapidement infiltré par des non chrétiens qui prirent l’habit comme on endosse une tenue de camouflage. Ils pourrirent rapidement le mouvement par l’intérieur. Vieille tactique encore utilisée de nos jours par les zélateurs du chaos organisé.

Des pédophiles il y en a à peu près dans tous les milieux où il y a des enfants (autres religions, politique, éducation, etc) mais comprenez bien que pour achever la destruction du christianisme (à ne pas confondre donc avec le catholicisme vaticanais) il suffit de ne dénoncer que les prêtres catholiques.

Cela permet, par la même occasion, de faire oublier la saloperie d’affaire énormissime dite « affaire Epstein », laquelle est pour le coup un authentique réseau mondial d’exploitation de jeunes femmes et d’enfants pour certains sous-réseaux. Et puis cela permet également de promouvoir la nouvelle religion d’une France en voie d’éclatement : le laïcisme de la franc maçonnerie, véritable idéologie d’une religion terrestre, matérialiste dans laquelle l’homme-dieu est cet être indéfini, égocentré, hystérique qui a besoin, depuis peu, d’une seconde religion : l’écologie.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès