• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Kapimo

sur La première victoire historique des Gilets Jaunes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Kapimo Kapimo 15 novembre 2019 15:35

@Tall

« Je savais dès le 1er jour qu’ils perdraient le match. »

Ils n’ont en rien perdu.
D’abord aujourd’hui, ce n’est plus en faisant grève dans l’industrie qu’on peut réellement faire pression à grande échelle : les industries sont parties et les biens sont importés, il ne reste que les réseaux divers (transports, energie etc) et le tertiaire. Les gilets jaunes ont réussi à perturber un certain nombre de flux (autoroutes & routes, grande distribution, tourisme et commerce de centre ville) ce qui a gené certaines pompes à fric.
Mais surtout, ce qui compte aujourd’hui, c’est la guerre de communication, et elle est loin d’etre perdue : un an après le début du mouvement, celui-ci bénéficie toujours d’une image favorable entre 55 et 70% selon les sondages, en hausse après une période basse. Plus important encore, l’image du pouvoir a été irrémédiablement détériorée par son usage totalement disproportionné des forces de l’ordre contre une population immensément pacifique de Mr tout le monde. Mis à part la frange conne de la droite et du centre (celle qui considère que les pauvres le sont parce qu’ils le veulent bien, et qu’il est donc légitime de taper dessus), la population a mieux compris l’horreur néo-libérale et la nature du pouvoir « républicain » grâce à ce mouvement.
La « victoire » du Macronisme est en fait une victoire à la Pyrrhus, et le mouvement des gilets jaunes est le fondement des futures victoires politiques et sociales qui s’annoncent dans l’époque troublée qui arrive.
 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès