• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Robert Bibeau

sur Gilets jaunes – 16 novembre 2019 – résurgence ou baroud d'honneur ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Robert Bibeau Robert Bibeau 22 novembre 2019 23:29

@Séraphin Lampion

Votre intervention est pertinente et me permettra de nuancer mon assertion et de clarifier les mécanismes de l’insurrection devant mener à la révolution prolétarienne (qu’il ne faut pas confondre avec la révolution bourgeoise anti féodale ou anti-coloniale, ou socialiste, etc.)

  1. Vous avez raison a) il n’y a aucun de ces mouvements (20 pays concernés selon mes estimés) en ce moment qui ne soit un soulèvement purement prolétarien. b) C’est normal, le prolétariat vit sous le joug depuis deux siècles et quand en 1930-1945 il a cru qu’on le dirigeait vers la révolution = il a appris qu’on le poussait vers des réformes sociale-socialiste pour consolider le capitalisme

2. vers les années 1970 ce fut la montée des maoïsmes = nouvelle vague de réformisme plus virulent verbalement mais tout aussi lénifiant

3. En ce 2019 la crise économique frappe le prolétariat autant que la petite-bourgeoisie. Cette dernière ne souhaite pas la destruction du capitalisme mais sa RÉFORME RÉPARATION. Elle participe déjà au pouvoir bourgeois en tant que sous-fifre et elle prends la direction es mouvements soulèvements SOIT facilement SOIT difficilement selon sa maturité et selon la maturité de classe des ouvriers 

4. Il faut en effet analyser dans chaque pays l’état du développement économique (pas pareil à Hong-Kong et en Bolivie ou en Colombie et en France= mais attention ATTENTION Dès qu’il y a des usines -des mines des ports des aéroports de la construction = IL Y A DU PROLÉTARIAT) jE n’ai jamais visité la Bolivie mais je sais qu’il y a du prolétariat car il y a des mines et donc des mineurs des camionneurs et des cheminots = c’est l’avantage d’être marxiste

5. AU TOTAL peu importe le niveau de développement économique et donc des classes sociales = le mode de production se dirige mondialement vers la financiarisation = la globalisation = l’internationalisation et ma PHRASE EST CORRECTE = TOUS quelque soit les motifs précis spécifique continentaux, régionaux, nationaux, locaux convergeront vers l’opposition au mode de production qui est la cause de leur détresse MÊME S’ILS NE LE SAVENT PAS 

6. lA RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE se développe mécaniquement en droite ligne en opposition au mode de production qui lui done vie et vitalité. La petite-bourgeoisie sera simplement (différemment selon les pays) écarté de la direction du mouvement qu’elle ne pourra plus motivé  dirigée etc. 

TOUT CECI EST ABONDAMMENT EXPLIQUÉ DANS NOTRE VOLUME = Autopsie du Mouvement des Gilets jaunes 

 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès