• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Luc-Laurent Salvador

sur Habemus Antipapam - le sédévacantisme avéré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 2 décembre 17:16

Merci à l’auteur pour cet exposé limpide et implacable.
J’ai toujours espoir de trouver ce genre de pépite dans la petite « cour des miracles » qu’est Agoravox et je suis toujours heureux de constater régulièrement que mon espoir n’est pas vain.

Comme je suis complètement d’accord sur le fond, je souhaiterais vous questionner sur les conséquences pratiques pour les croyants.

Pour ma part, je fréquente une église dont le prêtre est un homme de coeur, je le sais authentique dans ses convictions et sa pratique et j’ai la faiblesse de croire qu’en dépit des contrecoups de Vatican II, il exerce son sacerdoce en conformité avec le Saint Esprit (avec l’idée peut-être fallacieuse que l’amour prévaut sur la loi). De sorte qu’en dépit de la situation épouvantable que vous résumez fort bien, je continue de pratiquer sans chercher d’alternative, d’autant qu’il n’y en a pas dans ma région.

Ma question est donc : le catholique qui se convainc de la réalité du mystère d’iniquité qui s’est installé dans l’Eglise est censé faire quoi exactement ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès