• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de dscheffes

sur Habemus Antipapam - le sédévacantisme avéré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

dscheffes 2 décembre 17:27

C’est réjouissant de lire votre prose car avec ce genre de réflexion vous êtes votre propre fossoyeur, ce qui n’est pas fait pour me déplaire car pour moi la religion (qu’elle quelle soit ) reste l’opium du peuple.

vous feriez mieux de vous interroger sur le pourquoi de la crise des vocations et la désertification des églises ce qui, pour être franc et pour paraphraser un célèbre homme politique décédé récemment « m’en touche une sans faire bouger l’autre »




Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès