• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Yann Esteveny

sur Habemus Antipapam - le sédévacantisme avéré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Yann Esteveny 2 décembre 22:58

Message à l’auteur,

Merci pour le partage de votre article.
Je ne discuterai pas de la position sédévacantiste parce qu’elle nous éloigne du sujet principal qui est l’infiltration de l’institution ecclésiastique par ses ennemis à des postes clés. En 1979, le journaliste Mino Pecorelli a survécu quatre jours après la publication dans « Osservatore Politico » d’une liste de 121 franc-maçons parmi lesquels de nombreux hauts membres du clergé.
Il y a les chrétiens qui savent mourir pour le Christ et des journalistes qui savent mourir pour la Vérité. Et il y a les autres...
Le christianisme est une religion de combat contre le péché et non une lutte de prédominance sur le monde terrestre. Que vaut la foi de tous ces derniers papes qui s’honorent les uns les autres du titre de « Saint » en comparaison de celle du modeste curé d’Ars ?

Respectueusement


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès