• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Armelle

sur Habemus Antipapam - le sédévacantisme avéré


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Armelle Armelle 3 décembre 09:50

@HELIOS
« En bref, il nous reste la décadence et le dogme... nous qui avons choisi Jésus Christ et son amour »

...Ou l’inverse ;
Nous qui avons choisi Jésus Christ et son amour, il nous reste la décadence et le dogme« 

...Comme si la décadence était une fatalité !!! Ce n’est pas »il nous reste la décadence« , c’est plutôt »nous avons tout fait pour qu’elle finisse par s’imposer«  !!!  

Quant au »dogme qu’il nous resterait" !!! Et bien non ! justement, 2000 ans de dogme ayant même, à certaines époques donné lieu à de véritables massacres, ça suffit comme ça !!! Il est grand temps que l’humain redevienne adulte, responsable et cesse de se reposer sur de supposées puissances divines n’ayant que pour résultat de détruire dans l’oeuf, et pour tout un chacun, l’envie de se surpasser et trouver la force qui n’est nulle par ailleurs qu’en soi. Le point commun entre la religion et le socialisme c’est leur fonds de commerce, qu’on et appelle ; la misère....

 Sinon, de façon plus générale, je ne vois pas bien ce qui vous permet de juger pertinent ou pas, un propos quand il s’agit juste d’une opinion ?!?!? 
Vous êtes qui pour vous autoriser un tel jugement ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès