• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eau-pression

sur Quand l'idole devient icône


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eau-pression eau-pression 13 décembre 2019 09:49

@arthes
On est un peu con, dans la famille masculine, un peu lent à détecter qui elle a dans la peau, on comprend jamais vraiment pourquoi leur charme nous obsède, alors on essaie simplement de s’adapter. Ceci dit pour ceux qu’auraient pas pigé qu’ils n’ont pas leur chance avec toi.

Bref, même toi tu te dégonfles à dépudibonder nos églises. Comme Brassens, tu laisses Padilla épouser Dieu et Onan dicter sa loi aux enfants de choeur.

Tu verses du Goethe bouillant dans nos cerveaux saturés de références à maximes, que les bergers de Marx continuent à pousser vers le refuge du matérialisme dialectique, alors que nos esprits encore ardents attendent la maîtresse de leur désir.
Rimbaud le couillu dit ce qu’il advient du coeur qui s’offre.

Au nom de l’esprit perdu, je t’autorise à monter en chaire et déclarer « pas d’amour sans amour partagé ».


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès