• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Michel DROUET

sur Les fonctionnaires, ces privilégiés


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 9 janvier 2020 09:57

Merci pour cet article qui démontre, s’il en était encore besoin, que la société fabrique des boucs émissaires, uniquement pour établir des comparaisons qui serviront ensuite à aligner tout le monde vers le bas.

Ceux qui n’ont pas encore compris le principe devraient se méfier : c’est le même qui est à l’œuvre pour les retraites. Quand ils se réveilleront il sera trop tard.

J’ajoute que j’ai travaillé pendant 45 ans, qu’après avoir été dans le privé, j’ai bifurqué vers la fonction publique, à une époque où les salaires étaient moins élevés que dans le privé (c’était avant les « crises » économiques des années 80). Je n’ai jamais regretté mon choix puisque la promotion interne (et beaucoup de boulot personnel le soir) m’ont permis d’avoir une belle évolution de carrière pendant que ceux qui critiquaient déjà les fonctionnaires et sont restés dans le privé, s’en mordent les doigts aujourd’hui.

Tout cela est donc affaire de trajectoire personnelle, mais il ne faut jamais oublier que les salariés qu’ils soient du privé ou du public, ont un ennemi commun : le néolibéralisme qui est à la manœuvre et qui a intérêt à opposer les uns aux autres pour faire oublier ses propres turpitudes.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès