• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur En 2019, votre député ou votre sénateur, fait-il partie des « bosseurs » ou des « glandeurs » ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 janvier 15:40

La démocratie délégative n’a de « représentative » que le nom. Les sénateurs et députés qui ne s’intéressent à leurs électeurs que pour se faire élire et bénéficier de tous les avantages que cette position leur donne en même temps qu’ils participent directement ou implicitement à la mise en place de mesures contraires aux intérêts de ceux qui les ont élus. Qu’ils soient présents ou pas aux séances n’y change strictement rien. :

La composition socioprofessionnelle des élus est très éloignée de celle du corps électoral et la concentration des pouvoirs favorise la corruption.

Si l’on n’est pas candidat au nom d’un parti, il est impossible d’être élu, et l’élu agit en conformité avec la ligne politique de son parti, pas en fonction de ses convictions propres. Les intérêts cachés gérés par les appareils politiques ne sont pas les mêmes que ceux qui sont affichés dans les programmes.

S’il s’agit d’une forme de « démocratie », elle reste plus proche du suffrage censitaire que d’autre chose.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès