• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de ribouldingue

sur LREM aux municipales : la technique du coucou


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

ribouldingue ribouldingue 14 janvier 20:08

Comment reconnaître les fauteurs de troubles sur des listes pas claires ? Déjà, le chant de loiseau (nathalie) sonne faux. Lorsque vous entendrez vociférer « c’essssssssst nooooooooooootre proooooooooojet » au lieu de cui cui il y a un flou, donc un loup. Si quand un candidat vous présente sa profession de foi et qu’il pue le soufre en vous parlant. Il n’y a pas photo, regardez l’énergumène droit dans les yeux, et jetez lui à la face : « vade retro satanas ! » Le démon s’enfuira illico presto sa queue fourchue entre les jambes. N’oubliez pas de toujours vous promener, le temps de la campagne des municipales, avec une tête d’ail dans votre poche ou mieux porter la main de Fatma en pendentif, ça fait fuir le mauvais œil . Si avec tous ces talismans le malin persiste et réussi à passer entre les mailles du filet, il ne pourra pas dissimuler son odeur de pourri, ça le trahira. Gare à vous pour ceux qui ne connaissent pas toutes les ficelles des escrocs. Par exemple, dans ma municipalité les candidats ne font jamais de porte à porte pour prêcher la bonne parole. "La Rigolade En Marche ose faire du porte à porte comme des mendiants en plus vous les reconnaîtrez facilement ils portent un tube de pommade à la main pour vous passer de la crème dans le dos. Ils sont carbonisés mais ils ne le savent pas encore. Là, il ne faut pas hésiter une seconde. Pour se débarrasser des parasites, utilisez du DDT, c’est radical. Petite anecdote, dans le temps, le DDT était utilisé pour se débarrasser des poux.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès