• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de CLOJAC

sur Que ceux qui n'aiment pas l'odeur du fumier retournent vivre en ville !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

CLOJAC CLOJAC 7 février 09:33

@gruni

« Vous n’allez tout de même pas croire au grand remplacement des cloches. »

Lorsque j’ai décidé de devenir rentier (il y a déjà pas mal d’années) j’ai eu envie de connaître un pays dans lequel je n’avais vécu que le temps de mes études, et où je revenais en coup de vent tous les 2 ou 3 ans pour voir la famille.

Avec ma compagne, nous avons musardé pendant des mois, nous arrêtant dans des petits hôtels ruraux ou des chambres d’hôtes, louant un chalet ou une péniche quand on avait envie de traîner quelques jours, découvrant une infinie variété de paysages, de coutumes et de gastronomies. Et souvent des gens du terroir passionnants, truculents, surprenants qui emporteront dans leur tombe le florilège des traditions françaises.

La plupart des églises étaient fermées, barricadées même à cause des voleurs.
Passant dans beaucoup de villages ou de bourgades, quelques petites villes, je ne me souviens pas avoir été importuné par le son des cloches sauf le dimanche matin et le samedi pour les mariages.
Et j’ai maintes fois noté qu’on les entendait sur la place de l’église, de la mairie et de la poste mais assez peu dès qu’on s’en éloignait.

J’ai beau être athée et anticlérical, j’apporte un témoignage d’ethnologue sur une France moribonde depuis que les politicards et les énarques ont éliminé un à un tous les services publics de campagne et ruiné les commerces ruraux.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès